+58 (212) 267-9828+58 (212) 267-9943

La faim est aussi une arme


Viens la faim

pour nous serrer dans ses bras

elle vient à notre appel

deviens l’âme

des prisonniers en grève.

Nous ne connaissons pas tes ravages blessants

nous le voulons

nous préférons mourir de ton action

plutôt qu’être humiliés, dépouillés, bafoués

par nos geôliers.

Laisse en paix un moment

les humbles de la terre

et viens à travers les barreaux

en te transformant en épée de liberté.

Est-ce que tu ne te sens pas flatté

quand quelqu’un réclame ta présence ?

sûrement, flattée et étonnée.

Je voudrais te parler

d’autres choses

mais il n’y a pas assez de temps.

Tu est déjà ici, nous brûlant doucement

Je voyage déjà sur tes fantastiques nuages

transporté en spirales

immense dans ta laxité infinie.

Faim, continue

ne t’arrête pas

jusqu’à ce que cesse l’assaut

des agents de l’anti-histoire.

Et s’il ne cesse pas ?

continue ton avancée implacable

jusqu’à paralyser nos cœurs

qui battrons de toute leur force

même sous terre,

parce que les valeurs de ces prisonniers

après tout et plus que tout

continueront à être irréductible.

Aux dix jours de la grève de la faim

17/09/1976

Diego Salazar Luongo